Ce qui change avec la loi Hamon pour l’assurance emprunteur

Vous avez décidé de souscrire un prêt auprès d'une banque. Vous devez donc passer par la case dédiée à l'assurance afin de couvrir vos proches en cas de décès, d'invalidité, de perte d'emploi, de maladie. Elle remboursera le crédit à votre place si cette situation devient ingérable. Avec la loi Hamon, vous avez désormais la possibilité de choisir votre assureur. La banque est dans l'obligation d'accepter tous les contrats qui offrent les garanties équivalentes à celles qu'elle pourrait proposer. Vous pouvez ainsi comparer facilement votre assurance emprunteur.

Une mesure a été adoptée le 17 mars 2014

Cette loi offre à l'assuré plus de liberté. Il pourra résilier son contrat initial pour une offre plus intéressante, mais sous certaines conditions : 

  • Le changement doit intervenir dans l'année qui suit la signature de l'offre de prêt
  • La nouvelle assurance doit proposer les mêmes prestations que celle initialement souscrite
  • La demande doit se faire par lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard 15 jours avant la fin de la première année de l'offre de prêt 

Depuis octobre 2015, chaque banque doit remettre à l'emprunteur en amont du crédit immobilier une fiche personnalisée. Il pourra alors comparer les différentes assurances proposées et choisir la meilleure. 

Les négociations sont possibles pour votre assurance emprunteur

Vous pouvez en effet menacer de résilier votre contrat si votre assureur actuel refuse de baisser les prix alors que la concurrence propose des formules plus intéressantes. Le changement est d'autant plus simple que c'est votre nouvel assureur qui se chargera des formalités de résiliation. Avant de choisir une assurance emprunteur, il est impératif de poser les bonnes questions. Il ne faut pas hésiter à comparer plusieurs assurances. Vous ne devez pas forcément choisir la moins chère, rappelez-vous que l'assurance emprunteur offre une sécurité supplémentaire en cas de problèmes majeurs.