Que choisir entre le crédit In Fine et le Crédit amortissable ?

A la suite de l’élaboration de petits ou grands projets, la plupart des gens font face aux besoins d’énormes sommes d’argents.

Souvent, l’argent dont ils possèdent ne suffit pas et il faut alors de ce fait passer aux crédits. Ces derniers sont des argents octroyés par des banques ou organismes spécialisés à un emprunteur. Ce dernier s’engage alors à rembourser la somme emprunté selon un délai déterminé par les deux partis. Un crédit comprend généralement des taux, un délai de remboursement à respecter et des plafonds pour les sommes octroyées. Selon les cas, on peut recenser un certain type de crédits. Les besoins étant souvent très différents, les crédits varient d’un cas à un autre. Parmi ces crédits, on rencontre le crédit in fine et celui amortissable.

Ce qu’est le crédit In Fine

Ce type de crédit est un crédit dont les mensualités ne couvrent que les intérêts. A la différence de certains autres crédits, le capital est remboursé dans son intégralité et ce d’une seule traite, après coup. Bon nombre d’emprunteurs préfèrent souscrire à ce prêt de par le fait de cette facilité très bien avancée. Le terrain reste très apprécié des emprunteurs car dans la mesure où le placement est peu fiscalisé, la charge d’impôt peut être allégée le plus possible.

Ce qu’est le crédit amortissable

Le crédit amortissable concerne à peu près tous les crédits. Dans ce genre de crédit, les intérêts sont couverts en partie par les mensualités versées ainsi que le remboursement du capital. On rencontre souvent ce type d’accord dans la plupart des crédits octroyés aussi bien par les banques que par les organismes spécialisés. Le crédit amortissable est le plus utilisé par les simples emprunteurs que ce soit pour de petit ou grand projet (à budget variable). Moins contrariant, il nécessite cependant de bons calculs pour mieux anticiper les remboursements et dans ce genre de cas le niveau de revenu doit être pris en compte.

Un choix qui se fait en fonction des revenus

Bien qu’ayant connaissance des avantages du crédit in fine et de celui amortissable, il faut savoir choisir entre les deux. Cela dépend généralement des revenus de chacun. Le niveau n’est jamais le même d’un emprunteur à un autre. Si vous prenez par exemple le in fine, les taux d’intérêt est plus élevé étant donné que le capital n’est pas amorti durant la durée du prêt. Cependant il est possible que les sommes soient placées chaque mois au remboursement du capital. In Fine reste aussi un bon plan dans la mesure où la déduction des intérêts se fait à partir de vos revenus. Si cela ne semble pas avantageux pour vous il vaut mieux passer par le crédit amortissable. Dans les deux cas, il faut passer par un bon calcul avant de trancher et basculer vers le crédit in fine ou celui d’amortissement. Les deux options sont jouables selon le niveau de vos revenus. Si vous vous situez cependant dans la dernière tranche d’imposition de l’impôt sur le revenu, le mieux est de se pencher pour le crédit in fine.

Post Author: jerome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *