Comment bien choisir son contrat de prévoyance ?

contrat de prevoyance

Il arrive souvent que l’on rencontre des problèmes inopinés dans la vie.

Il peut s’agir d’un accident, d’une perte d’emploi ou ne plus avoir la possibilité de faire des gains. Le contrat prévoyance c’est un procédé qui permet de sécuriser durablement ses revenus ainsi que son patrimoine. En de termes clairs, la prévoyance c’est littéralement un moyen de ne pas perdre de l’argent lorsque des évènements inopinés surviennent. Dans sa généralité, le contrat de prévoyance recouvre trois volets bien distincts : le décès, l’incapacité de travail suite à une maladie ou un accident et l’invalidité permanente. Si la personne est salariée, elle dit obligatoirement avoir un contrat de prévoyance fourni par l’entreprise. Il est à noter cependant que les contrats de prévoyance ne sont jamais les mêmes. C’est pour cette raison qu’il faut bien la choisir pour en tirer profit au maximum car les contrats de prévoyances ne sont pas parfaits et présentent des lacunes très notables.

Mettre la loupe ce qui constitue le contrat

Mettre la loupe c’est de vérifier et de connaitre tout du contrat. Cela ne s’arrête pas à ce qui est cité seulement mais aux éventualités occasionnées. De ce fait faites une souscription avec une évaluation du taux d’invalidité selon le barème professionnel exclusivement (un cas très utile pour ceux dont l’usage des mains est primordial : chirurgiens, etc.). Prenez aussi soin de connaitre en profondeur comment se calcule le taux d’indemnisation de la rente si le cas d’invalidité partielle se présente. Se pencher sur le seuil d’intervention du contrat. Sans passer par une naïveté excessive, le mieux c’est aussi de se pencher sur l’assuré qui doit être normalement le donneur d’ordre à l’expertise médicale. Le plus important aussi de vérifier si on peut résilier à tout moment sans passer par la case du préavis et de partir par une option d’indemnisation forfaitaire. Ce cas est surtout conseillé quand les revenus du salarié d’une année à une autre. Peu importe votre profession et dans quelle situation vous vous trouvez, il faut surtout privilégier les contrats de prévoyance qui vont jusqu’à 67 ans. Ces types de contrat peuvent aller jusqu’à 17 ans.

Prendre en compte vos revenus et votre métier

Certaines personnes se penchent aveuglement sur n’importe quel contrat de prévoyance présenté sous son nez. Il faut cependant prendre en compte votre métier et vos revenus. Après avoir mis la loupe sur le contrat, vous pourrez facilement comprendre si ce dernier est adapté avec vos revenus et votre métier. La retraite étant aussi très prise en compte, elle peut être différente si vous travaillez dans une entreprise privée. Il faudra alors s’assurer que le contrat ne pourra pas être résilié au moment du départ en retraite.

Dans le même thème