Choisir les bons anneaux de sangles pour son site d’escalade

Lorsque l'on ouvre son site d'escalade, il est important de disposer du meilleur matériel. L'anneau de sangle figure parmi les nombreux équipements d'escalade, mais aussi d'alpinisme. C'est une sangle qui dispose d'une boucle nouée ou tout simplement cousue. La plupart des marques proposent un code couleur pour les anneaux de sangles, ce qui permet de choisir et de trouver la bonne longueur facilement.

Les différents usages de l'anneau de sangle

L'anneau de sangle a plusieurs utilités : il peut être utilisé pour réaliser un point d'ancrage sur un objet, pour confectionner une rallonge, ou tout simplement une longe. Pour constituer un relais, il suffit de relier les anneaux de sangles entre eux par différents points d'ancrage. Il est important de connaître ces usages lorsque l'on décide d'ouvrir son site d'escalade.

Les types d'anneaux de sangle

Il existe à ce jour deux types d'anneaux de sangle. Le premier, l'anneau de sangle en polyamide ou en nylon offre une très grande résistance à l'abrasion. Il est facile à utiliser et reste souple pour permettre une grande liberté d'utilisation. Le second, l'anneau de sangle en polyéthylène ou Dyneema est bien plus léger que le premier et est souvent moins large. Toutefois, son utilisation est limitée car sa température de fusion est de 130°C, ce qui est assez bas par rapport à la sangle en polyamide.

Les points à vérifier avant l'achat

Avant de choisir votre matériel, il est important de prêter attention à quelques caractéristiques : pour votre sécurité, les normes EN 566 et EN 795 doivent apparaître, indiquant que l'équipement est doté d'un dispositif antichute certifié. La résistance à l'abrasion permettra une utilisation plus longue de votre matériel. Dès les première traces d'usure, il faut impérativement remplacer votre anneau de sangle. L'élasticité plus ou moins forte est également à prendre en compte lors de votre choix, car elle détermine l'impact d'arrêt lors d'une chute. Enfin, un anneau de sangle qui absorbe peu l'eau évite d’alourdir son poids en cas d'intempérie.