Développer son entreprise à l’étranger : les erreurs à ne pas faire

Entreprendre, être à son compte, ne plus avoir de patron. Peu importe comment vous la définissez, la création d'entreprise a le vent en poupe. Depuis quelques années déjà, on ne compte plus le nombre de salariés qui ont décidé de tout quitter et de passer de l'autre côté, celui des patrons. Pour la majorité d'entre eux, l'activité principale aura lieu en France. Mais pour certains, il y a fort à parier que le business s'exporte à l'étranger (et c'est tout ce que nous pouvons leur souhaiter). 

Pourtant, exporter un concept à l'étranger n'a rien de simple. Entre la barrière de la culture, des langues, mais aussi de la fiscalité, nombreux sont les freins. Voici donc une liste non exhaustive d'erreurs à ne pas commettre.

Se développer à l'étranger veut dire communiquer à l'étranger

Hé oui ! Pour viser un marché étranger, il faut revoir tous vos supports de communication. Non seulement parce que la langue parlée n'y est pas la même, mais aussi parce que les façons de s'adresser aux prospects ne sont pas identiques. En fonction des pays, les méthodes de communication sont parfois plus agressives ou plus strictes.

Faites vous accompagner par une agence de traduction, mais pas seulement. Prenez la température du marché que vous voulez conquérir pour éviter toute déconvenue. Revoyez vos plaquettes, votre site web, votre slogan. Tout doit y passer.

Adapter son produit et ses services, l'étape décisive

Maintenant que vous avez lissé votre communication et qu'elle reflète vraiment qui vous êtes, il va falloir optimiser vos produits. Existe t'il un leader dans votre secteur d'activité ? Si oui, comment se positionne t'il ? L'idée n'est évidemment pas de le copier mais de s'inspirer. S'il est leader, c'est bien pour une raison.

Si les premiers résultats tardent à arriver, posez-vous les bonnes questions. Votre produit répond-il réellement aux besoins de vos clients ? Parfois, un prix trop élevé peut être en cause, mais cette règle est également valable dans l'autre sens. Un prix trop alléchant peut mettre le doute au consommateur et l'empêcher de franchir le pas. Vous l'aurez compris, il est essentiel d'effectuer une étude de marché approfondie, sans quoi vous pourriez vite déchanter.