Le logiciel de caisse doit lutter contre la fraude à la TVA

Pendant de nombreuses années, les commerces ont multiplié les fraudes notamment pour ne pas déclarer la TVA. Le gouvernement a décidé de mettre un terme à cette situation en rendant obligatoires certains logiciels dédiés à la caisse enregistreuse. 

Un logiciel certifié est indispensable depuis Janvier

Si vous avez un commerce, vous ne pouvez pas installer n’importe quelle application, il est nécessaire d’être en adéquation avec la nouvelle législation. Celle-ci vous demande d’opter pour un logiciel de caisse spécifique puisqu’il a la particularité de lutter contre la fraude à la TVA. Il est donc le bienvenu depuis le 1er Janvier 2018 selon les volontés du gouvernement. Inutile de vous attarder sur une solution lambda, celle-ci doit obligatoirement être certifiée et sécurisée. 

Enregistrer toutes les transactions avec aisance 

Les professionnels ne sont pas contents puisque ce nouveau dispositif engendre des coûts en termes d’équipement. Dans tous les cas, si vous ne respectez pas cette législation, vous serez face à une amende de 7500 euros. Toutefois, certains sont ravis, car ces logiciels sont conçus d’une telle façon qu’il ne peut plus y avoir une erreur. Toutes les transactions sont enregistrées avec aisance, vous n’êtes donc plus contraint de compter la recette du jour à la fin de votre travail, cela vous permet de gagner un temps considérable et d'optimiser la gestion de votre commerce.

Une compatibilité réjouissante avec les ordinateurs

Le logiciel de caisse doit aussi être adapté à votre activité, car les besoins ne sont pas les mêmes entre un coiffeur et un épicier. Toutefois, certaines applications vous proposent une polyvalence très intéressante. Il suffit de naviguer dans l’application pour utiliser immédiatement toutes les fonctionnalités. De plus, cette solution peut être utilisée via un ordinateur comme un PC ou Mac, ces appareils sont souvent installés pour les caisses, cette compatibilité est un plus à ne pas négliger.