Obtenez le meilleur taux pour votre placement

Le placement financier et placement bancaire sont des opérations qui consistent à bloquer pendant une certaine durée un capital pour le faire fructifier. Il en existe sous plusieurs formes et chacun des placements a ses propres caractéristiques. Mais ce sont généralement les taux de rémunération apportés par chaque placement qui font leur différence ainsi que le niveau de risque qu’il procrée. On peut donc faire le choix entre les épargnes sans risques, mais qui sont peu rémunératrices et celles qui sont plus risquées, mais qui sont aussi plus rentables.

Comment déterminer le placement à meilleur taux ?

Il y a mille et un moyens de procéder pour définir quel placement permet de profiter d’un meilleur taux. La première méthode la plus efficace est la comparaison. Elle consiste à comparer tout simplement toutes les offres du marché. Certains placements ont des taux fixes quel que soit l’établissement qui les proposent et d’autres peuvent avoir des taux différents pour selon l’établissement.

Mais quand on effectue les comparaisons, il ne faut pas uniquement se baser sur les montants des taux. On doit aussi voir de près les risques que chaque offre engendre. On doit les analyser et déterminer s’ils valent d’être pris ou non. Pour ce faire, on a besoin de connaitre tous les détails concernant le placement. C’est seulement après avoir passé ce cap qu’on puisse plus ou moins définir quel placement a le meilleur taux. En ce sens, meilleur taux signifie donc meilleurs avantages.

Déterminer son profil

Rien ne sert de se pencher à un placement en particulier si on ne connait pas encore son profil. C’est une étape indispensable. Pour ce faire, on a besoin de bien connaitre le montant du capital que l’on va placer. C’est sa valeur qui détermine le profil. Une fois que l’on franchit cette étape, on peut parler aussi du type de placement que l’on va faire.

Il faut noter qu’il y a deux catégories de placement : les petits placements et les gros placements.

La première catégorie englobe tous les investissements qui rapportent des rendements faibles ou bien moyens. On peut en citer comme exemple les parts sociales, le crowdfunding, le placement dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ou encore le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP). Les placements comme l’ouverture d’un compte ou d’un livret font également partie de cette catégorie.

La seconde catégorie concerne les placements qui nécessitent l’usage d’un capital plus important. Les fonds d’investissement garanti en est un. Il s’agit de l’usage d’un fonds de placement proposé par les organismes financiers auxquels les particuliers peuvent faire une souscription dans le cadre d’un Plan Epargne Actions ou PEA. Son taux de rémunération peut atteindre les 6%. Il y a aussi les investissements immobiliers ou dans l’or qui permettent d’obtenir des taux intéressants.

Dans tous les cas, il ne faut jamais oublier qu’un meilleur taux peut cacher plusieurs revers dont notamment un niveau de risque élevé. Il est donc prudent de les mettre en exergue pour éviter les mauvaises surprises.