Comment défiscaliser en investissant votre argent ?

La fiscalité chez le contribuable est une contrainte que ce dernier devrait aborder avec stratégie dans ses opérations afin de minimiser au plus les charges fiscales. Malgré la lourdeur de certaines dispositions fiscales, la loi offre cependant quelques dispositifs de défiscalisation ayant généralement trait à l’investissement. La connaissance et l’application de certains dispositifs de défiscalisation permet au contribuable de diminuer ses charges fiscales d’une part et d’autre part de profiter pleinement de son investissement. Les dispositifs d’allègement fiscal sont nombreux et variées. Pour en savoir plus sur les différents dispositifs de défiscalisation et leur impact sur votre investissement, consultez cet article.

La défiscalisation par l’investissement immobilier

La loi a prévu un ensemble de dispositifs fiscalement incitatifs à l’investissement immobilier. S’agissant de la loi Pinel, elle a été mise en place pour favoriser la mise sur pied de logement neuf à usage locatif. Dans le cadre de cette loi, les investisseurs dans le neuf peuvent bénéficier d’un allègement fiscal pouvant atteindre 63 000 euros. A côté du dispositif Pinel, un statut spécial dénommé LMNP a été créé pour les personnes désirant mettre en location un logement meublé à titre non professionnel. Grace à ce statut, le bénéficiaire pourra profiter d’un abattement de 50% s’il est soumis au régime du micro-BIC. 

Au cas où il serait assujetti au régime du réel, il aura l’opportunité de déduire toutes les charges afférentes à la gestion du bien de même que les amortissements. Les mesures de facilitation fiscales sont aussi élargies à ceux qui investissent dans les résidences services à travers la loi Censi-Bouvard. Ce dispositif confère une réduction de 11% calculée sur le montant HT de l’investissement. Elle offre aussi la possibilité de déduire la TVA. Pour tout savoir sur la défiscalisation, contactez votre conseiller fiscal.

Les autres stratégies de défiscalisation

Outre l’investissement immobilier, l’assurance vie confère une exonération des intérêts issus du placement. Vous avez aussi la possibilité d’investir dans les FCPI en bénéficiant d’une diminution de 18% sur la somme investie à la limite de 12000 euros. Les avantages fiscaux se retrouvent aussi dans l’investissement PERP et au niveau d’une entreprise de financement spécialisées.