3 bonnes raisons d’acheter un bien immobilier neuf

L’acquisition d’un bien immobilier neuf est un réel investissement pour les particuliers comme pour les professionnels. Outre le fait de devenir propriétaire d’une maison ne nécessitant pas de travaux, voici 3 bonnes raisons d’acheter « dans le neuf ».

Pour bénéficier des meilleures prestations

Un logement neuf répond généralement à l’ensemble des attentes des acquéreurs. À la livraison du bâtiment, les propriétaires bénéficient d’une habitation ne requérant pas de travaux (comme cela est le cas dans l’ancien). Au sein d’un bien neuf, les volumes des espaces sont étudiés de manière à ce que les habitants puissent profiter au mieux de leurs pièces de vie. 

Bon à savoir : Il n’y a pas de surface perdue inutilement grâce à l’optimisation des espaces. Le nouveau logement s’accompagne aussi de dispositifs destinés au confort et à la sécurité de la maison (vidéosurveillance, vitrage renforcé,…). La personnalisation de l’habitation est envisageable via le dispositif TMA (Travaux Modificatifs Acquéreurs).

Pour minimiser ses frais

En achetant un bien dans le neuf, les propriétaires adhèrent à la garantie dite de « parfait achèvement ». Cette dernière évite aux acquéreurs de débourser de l’argent lorsqu’il y a des dégâts dans la maison lors de la première année de livraison. En effet, c’est le promoteur lui-même qui s’engage à réaliser les travaux nécessaires. 

Dans l’ancien, en revanche, le propriétaire sera le seul à supporter ces charges. Les frais de notaire sont également faibles si l’acquisition concerne un appartement en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement). Durant les 2 premières années, le propriétaire d’un bien neuf est exonéré d’impôt (taxe foncière). 

Pour réduire sa facture énergétique

Acheter un bien neuf, c’est investir dans un logement étudié pour limiter les déperditions énergétiques. La maison est ainsi bien isolée, car elle respecte les normes de construction NF « logement démarche Haute Qualité Environnementale » et la RT 2012 (réglementation thermique). 

Elle est autonome d’un point de vue énergétique étant donné que les systèmes installés exploitent les énergies renouvelables (bois, biomasse…).