La location meublée professionnelle

Obtenir le statut de loueur meublé professionnel est une opportunité pour créer un patrimoine immobilier sans avoir à en assumer la gestion. Pourquoi opter pour le LMP ? Quels sont les avantages pour l’investisseur ? Nous vous donnons les réponses !

Quid du statut LMP ?

Le dispositif LMP, ou location meublée professionnelle, bénéficie d’un système permettant de profiter d’une réduction d’impôts intéressante. Pour obtenir ce statut, certaines conditions doivent être respectées. En effet, l’investisseur doit être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés, et être propriétaire de locations meublées qui lui rapportent au moins 23 000 euros TTC par an. Il est à noter que le montant des recettes issues de ses locations meublées doit être supérieur à celui de ses autres revenus, incluant notamment les retraites et les pensions. Dans le cas où la situation de l’investisseur ne répond pas à l’un de ces trois critères, son statut sera immédiatement considéré comme LMNP.

Quels types de biens sont concernés par le statut LMP ?

Les établissements éligibles au dispositif LMP doivent respecter certaines normes définies. Ils concernent notamment :

  • La résidence principale de l’investisseur, dont seule une partie est proposée en location
  • Les résidences avec chambres meublées destinées à la location saisonnière
  • Les gîtes ruraux et les bnb
  • Les résidences dédiées personnes âgées autonomes
  • Les établissements d’accueil médicalisés (EHPAD)
  • Les résidences destinées à accueillir les étudiants
  • Les résidences d’affaires situées en centre-ville, à proximité des centres d’activités et d’affaires
  • Les résidences avec services ou les établissements commerciaux d’hébergement classés proposant des logements en location, dont la gestion est confiée à un « preneur » grâce à un bail commercial

Il est à noter que tous les logements proposés doivent disposer de tous les mobiliers et équipements nécessaires au confort et au bien-être de leurs locataires.

Quelles prestations doivent être proposées dans ces résidences ?

Afin d’être assujetti à la TVA, les établissements doivent respecter certaines prestations imposées par les Chambres de Commerce : accueil, nettoyage du linge, ménage dans les locaux et petit-déjeuner. Il est bon de savoir que la TVA ne pourra être récupérée que si l’établissement propose trois de ces quatre prestations précitées.
Il est à noter que pour bénéficier du statut LMP, les résidences de tourisme doivent être constituées d’appartements meublés ou de chambres homogènes. Selon l’article D321-1 du code général des impôts, le dispositif exige également une capacité d’accueil de 100 couchages minimum avec des services communs et l’aménagement d’équipements nécessaires au confort des locataires.

Quels sont les avantages ?

La location meublée représente un excellent moyen de développer un patrimoine immobilier et d’assurer ainsi sa retraite. En effet, en confiant la gestion à un professionnel compétent, l’investisseur n’aura plus à en supporter la gestion. De plus, grâce à la fiscalité avantageuse dont le principe est de payer davantage d’impôts pour profiter au maximum du mécanisme de défiscalisation, le contribuable pourra toucher une rémunération régulière sur une longue période tout en bénéficiant d’une couverture sociale. Il est préférable de s’adresser à un conseiller en gestion de patrimoine afin de permettre à votre projet de voir le jour et de profiter pleinement des avantages proposés par ce statut.

Post Author: jerome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *