SCPI : bon à savoir

La SCPI est un placement  immobilier nécessitant une certaine surface financière. On peut les classer en deux catégories.

Les SCPI de rendement

Ce sont des SCPI qui concentrent leurs efforts d’investissement dans la location de locaux commerciaux, de bureaux, de magasins et autres biens immobiliers d’entreprise. Leur rendement dépasse les 5%. 

Les problèmes de gestion ne se posent pas avec ce type de SCPI. La recherche de locataire, la rédaction de bail, la souscription de l’assurance et les réparations sont uniquement à la charge de l’organisation. Il n’y a pas d’obligation d’assister à une assemblée générale. 

Dans la SCPI de rendement, l’investissement minimal est de 10 000 euros par ticket. L’accès à ce placement n’est pas seulement réservé aux privilégiés. Le portefeuille d’actifs immobiliers des SCPI étant large, il y a mutualisation des risques. 

L’achat de parts de SCPI de rendement peut se faire également à crédit. Ce qui permet aux investisseurs d’avoir des intérêts d’emprunt déductibles. Notons que les parts dans une société civile peuvent être transmises à des successeurs.

Les SCPI fiscales

Cet investissement est adapté à ceux qui envisagent de réduire la pression fiscale en souscrivant à des parts dans des SCPI fiscales. L’économie d’impôt est valable pour les investissements immobiliers locatifs dans le Malraux et pour le déficit foncier. 

Attention !  Une fois que l’on a souscrit en SCPI fiscale, on bloque son épargne pour plusieurs années. Cela peut varier de 15 à 18 ans en moyenne. La patience est donc de rigueur pour réaliser ce type de placement. Néanmoins étant donné que son actif repose l’immobilier, une valeur sûre en termes d’investissement, le placement permet d’avoir un gain fiscal important en fonction du montant de l’investissement. Parmi les SCPI de défiscalisation, on distingue celles qui sont reliées à la loi Malraux et au déficit foncier. 

Notons que dans les SCPI, la collecte des loyers, les réparations et autres frais sont pris en charge par une société de gestion agréée. L’investisseur est donc certain de mettre dans de bonnes mains son placement.