Pour la retraite des non-salariés, mieux que le RSI, la SCPI

Entre le Régime Social des Indépendants et l’irrégularité des revenus, l’activité non salariée ne prépare pas une retraite financièrement sereine. Pour pallier ces manques et préparer l’avenir, le travailleur indépendant a plutôt intérêt à être prévoyant et à épargner pour sa retraite. L’épargne classique étant ce qu’elle est, et le taux de rendement de l’assurance-vie étant en constante dégringolade, la SCPI se profile comme une alternative intéressante.

Travailleur non salarié : un statut en quête de sécurité

D’après l’INSEE, en 2014, 2,7 millions de français exerçaient une activité non salariée, dont 28% en auto-entrepreneur. Les chiffres de l’INSEE révèlent des écarts de revenus énormes, d’où la nécessité pour un certain nombre d’entre eux de cumuler cette activité avec un emploi salarié. Si le revenu moyen, en 2014, était de 3260€, les revenus mensuels vont de 1000 à 8000€ en fonction du secteur d’activité. L’enquête fait état d’une vérité cruelle et prouve que le quotidien est un combat pour de nombreux travailleurs non salariés, puisque 1/10 gagne moins de 480€ mensuels, tandis qu’un autre dixième perçoit plus de 7880€ de revenus chaque mois.

Quelles solutions pour un avenir plus serein ?

Les travailleurs salariés, en plus d’être soumis à un régime social peu avantageux, doivent composer avec l’irrégularité et l’incertitude de leurs revenus. Pour faire face aux mois difficiles ou aux maigres retraites, il semble judicieux pour les travailleurs non-salariés de compléter leurs revenus, notamment grâce à l’épargne. On sait que l’épargne telle qu’on l’a connue n’existe plus et que l’assurance-vie n’est plus un placement aussi juteux qu’autrefois. Il reste alors la solution de l’investissement immobilier, avec les risques, les contraintes et les soucis que cela comporte. Sauf si on se tourne vers l’investissement en SCPI de rendement.

La SCPI pour compléter ses revenus

Avec un taux de rendement à 4,85% en 2015, la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier, est un des investissements les plus rentables et les plus séduisants. Mais la bonne rémunération n’est pas le seul atout de la SCPI, puisque c’est elle qui se charge de l’investissement immobilier et de la gestion locative, l’investisseur n’ayant quant à lui qu’à toucher son dividende trimestriellement. Dans les classements des meilleures SCPI de rendement, on peut même chercher à investir dans celles qui privilégient certains domaines en particulier qui nous tiennent à coeur, comme le secteur médical, ou encore les immeubles soucieux des critères environnementaux.

Post Author: jerome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *