Faire le choix d’un EHPAD pour l’un de ses proches

Le maintien à domicile d’un proche peut devenir de plus en plus problématique, voire même dangereux pour la personne en question, mais aussi pour les aidants. En effet, l’entourage ne dispose pas toujours des moyens suffisants pour apporter son aide à une proche âgé dont l’autonomie physique et/ou mentale diminue fortement. Et, dans la plupart des cas, il n’existe pas d’autre alternative que d’installer un proche dans une chambre EHPAD

Mais voilà, inutile pour autant de culpabiliser. Le maintien à domicile demande d’adapter l’habitat aux contraintes de sécurité de la personne en question. Ce qui, n’est pas toujours à la portée de tous notamment lorsque la construction du bâti ne s’y prête pas. Par ailleurs, les aidants familiaux ne sont pas tous en mesure de se dévouer quotidiennement au bien-être de leur proche sans que cela affecte leur intimité, leur vie privée et/ou leur vie professionnelle. De plus, tout le monde ne dispose pas non plus des compétences médicales nécessaires au bien-être du proche âgé dont l’autonomie diminue. En tant qu’aidant, les limites sont atteintes pour envisager l’intégration d’un tiers au sein du foyer et, à plus forte raison que la distance ne le permet pas. Les établissements d’accueils pour personnes âgées dépendantes sont d’ailleurs des lieux agréables et surtout adaptés. 

La maison de retraite, un lieu où l’on peut vivre heureux en toute sérénité

Exit les clichés sur les maisons de retraite pour les personnes âgées dépendantes. En réalité, ce sont des lieux qui permettent de rompre l’isolement, de s’assurer qu’en permanence la personne est en sécurité et bénéficie du soutien et des soins utiles à son bien-être. En effet, l’équipe pluridisciplinaire est composée d’un personnel qualifié, ce qui est essentiel pour assurer la qualité et la continuité des soins notamment.

D’ailleurs, « les EHPAD ont pour mission d’accompagner les personnes fragiles et vulnérables et de préserver leur autonomie par une prise en charge globale comprenant l’hébergement, la restauration, l’animation et le soin. » Les personnes accueillies bénéficient alors des soins courants – hygiène, toilette, alimentation, mobilité, habillement en particulier – mais aussi de soins plus spécifiques et techniques en fonction de leur pathologie par exemple la distribution de médicaments, le changement de pansements ou encore des injections. Autant de prestations rendues obligatoires par la loi

De plus, les familles, mais aussi les proches des résidents occupent une place dans la vie de l’établissement. Les visites sont bien entendu autorisées et permettent alors à tous de renforcer les preuves d’affections qui facilitent l’intégration de la personne en question tout en diminuant ce sentiment de culpabilité. Dans tous les cas, il est essentiel d'accompagner, d'aider son proche avant d’emménager dans un EHPAD. Il est essentiel que l'entrée dans un établissement adapté, ne soit pas vécu comme un profond bouleversement. Mieux vaut en discuter avec le corps médical afin que la décision soit prise. Ensuite, en totale confiance. le choix du futur lieu de résidence sera choisi par tous en fonction des critères qui paraissent importants à chacun et non, de manière unilatérale. Après visite et renseignements pris auprès de l'EHPAD, mieux vaut laisser le parent choisir les effets personnels qu'il souhaite emporter sans oublier ses objets du quotidien quitte à l'aider seulement et seulement si, il ne s'en sort pas. Et, avant de partir, mieux vaut identifier ses effets et les marquer avec son nom.