Sauver sa retraite par répartition

sauver sa retraite par répartition

La retraite par répartition est une retraite qui se base sur une forte solidarité générationnelle.

Le principe est le suivant : des générations actuellement actives versent des cotisations qui serviront à payer les pensions des générations retraités donc inactives. Les générations présentement actives se verront après obtenir une retraite qui se fera à travers les cotisations des générations suivantes qui seront actives à leur place et ainsi de suite. La retraite par répartition suit donc une chaine interrompue dont l’activité et les cotisations des générations suivantes permettront de payer la pension des générations d’avant qui sont devenues inactives. Cette chaine peut être rapidement interrompue si l’équilibre financier connait des problèmes soudains. Il s’avère aussi que le revenu des populations actives influe sur la bonne démarche de la retraite par répartition. Ce nouveau système de retraite connait d’autres problèmes aussi bien internes qu’externes qui peuvent rompre à tout moment la chaine. Néanmoins, dans de tel cas, il est possible de sauver sa répartition retraite.

Rechercher un équilibre constant

Pour sauver sa retraite par répartition, on est obligatoirement associé à d’autres personnes. Etant un système collectif, il doit garder un équilibre constant entre les cotisations versées par les actifs et la pension reçue par les retraites non actifs. Ce système de retraite fait face donc à des dilemmes parfois très problématiques de la réalité : la population vieillit de plus en plus vite ce qui fait que les retraités augmentent, le chômage qui prend de l’ampleur et qui réduit les cotisations, la croissance économique qui limite considérablement d’envisager des augmentations salariales. Il est alors difficile de tenir l’équilibre avec les problèmes économiques posés par la dure réalité de la vie. On peut cependant s’en défaire facilement en cherchant un secteur stable et qui ne vacille pas facilement. C’est une solution souvent relayée au second plan mais avec une analyse approfondie, on peut jouir facilement d’une retraite en répartition constante. Cela ne peut se faire cependant qu’en tenant compte du fait que le système reste un système encore collaboratif et collectif.

Un régime remodelé

Sauver sa retraite par répartition passe également par un régime remodelé de façon à éviter de dire adieu totalement à sa retraite. Il faut de ce fait repousser autant que possible (et dans la mesure que cela soit envisageable physiquement que psychologiquement) le départ à la retraite. Si l’âge de départ est repoussé, logiquement le nombre de retraité est diminué. Il faut aussi que la cotisation soit bien fixée et qu’une durée minimum doive être suivie. Cela évitera un déséquilibre sur le total des montants versés. Et enfin le montant de la pension doit être calculé en fonction des cotisations, du nombres des retraités et du nombre des salariés actifs qui versent lesdites cotisations.

Dans le même thème