A quoi sert un expert-comptable ?

Toutes les entreprises françaises sont tenues de publier leurs comptes annuels dans les 6 mois de l’arrêté de leur compte. Il s'agit d'une procédure administrative très codifiée, souvent perçue comme une lourdeur par les chefs d'entreprise, qui préfèrent la plupart du temps déléguer au maximum ce type de travail afin de se focaliser sur leur métier, les achats, les ventes, les relations avec les fournisseurs pour une entreprise commerciale, etc. Or un cabinet d’expert-comptable propose des services complets pour aider le gérant dans la préparation de ces moments forts d’une entreprise.

Quels sont les services proposés par un expert-comptable ?

Les cabinets d’expert-comptable du 77 vous proposent de vous appuyer dans les opérations purement comptables comme l’élaboration du bilan et du compte de résultat. La tenue des comptes est bien évidemment effectuée selon les normes françaises, mais aussi des normes internationales avec IFRS 9. Pour ces activités, l’expert-comptable dispose de connaissances en matière fiscale. Il pourra donc vous conseiller sur les opérations de défiscalisation notamment sur les acquisitions en démembrement de propriété. Pour les entreprises en cours de constitution, l’expert-comptable pourra conseiller le créateur sur le choix de son statut juridique (forme sociétale ou entrepreneur individuel) et sur les impacts fiscaux de ces choix. L’expert-comptable est polyvalent et dispose de connaissances transversales permettant au gérant d’avoir un seul interlocuteur permanent pour toutes ses problématiques comptables, fiscales, juridiques et administratives. L’expert-comptable n’hésite pas à rappeler à son client les formulaires ou registres obligatoires en cas d’oubli par le gérant.

Comment devient-on expert-comptable ?

Les études pour devenir expert-comptable sont assez longues. Il est d’abord nécessaire d’obtenir un diplôme de gestion et de comptabilité en trois ans puis de compléter ce cursus par un diplôme supérieur de Comptabilité et Gestion en deux années, puis le troisième diplôme d’expertise comptable en trois années supplémentaires. Avec ces trois diplômes en poche, l’étudiant pourra enfin exercer son métier. En début de carrière, les experts-comptables sont souvent salariés d’un cabinet puis avec les temps l’expert-comptable prend de l’expérience et peut acquérir une clientèle en profession libérale.