L’imprimante 3D prend sa place dans les foyers, mais aussi dans toutes les activités professionnelles

L'imprimante 3D, commence à faire son trou dans le marché de l'informatique et des imprimantes. Même si elle n'est pas encore très réputée auprès des particuliers, certains professionnels, eux, en font vraiment leur outil de travail. 

Une imprimante pour tous, particuliers et professionnels

Pour les particuliers, un modèle d'imprimantes 3D basique, sera efficace pour s'amuser à fabriquer des modèles réduits de voitures ou autres. Il faudra débourser aux alentours de 300 € pour obtenir cet équipement innovant et pratique. Pour une machine plus sophistiquée, et selon les modèles, les prix peuvent atteindre jusqu'à 4000 €.

Ces imprimantes 3D serviront à créer, mais pour un matériel beaucoup plus performant, et plus complexe, certains professionnels n'hésitent pas à y mettre le prix. Certaines imprimantes prêtes à révolutionner le monde peuvent coûter entre 10 000 et 200 000 €. Ces machines sont utilisés par des scientifiques essayant de mettre au point l'impression de tissus humains et d'organes

Cette avancée scientifique pourrait révolutionner l'univers de la médecine et de la science, mais d'autres professionnels utilisent une imprimante 3D pour bien autre chose. 

Le monde de la construction devient adepte de cet équipement 

Effectivement, dans le nord de la France, un professionnel de la construction a mis au point une imprimante 3D, qui, nous pouvons le dire, ne ressemble en rien à ce que nous connaissons en matière d'imprimante. Cette machine ressemble plus à une araignée gigantesque bénéficiant d'une immense patte articulée, servant à faire sortir le ciment.

Cet équipement, selon le constructeur, pourrait construire en une seule journée, une maison de 70 m², pour un coût variant entre 10 000 et 20 000 €. Pour une efficacité réelle, les maçons doivent se former et devenir des maçons « high-tech »

Bien que cette machine reste un prototype, elle n'en reste pas moins une idée assez réjouissante pour les personnes désireuses de devenir propriétaires d'un logement neuf. sans pour autant être « riches ».