Divorcez rapidement et simplement grâce à un avocat

Depuis le 1er Janvier 2017, une nouvelle réforme est entrée pour simplifier les divorces, ce qui impacte directement les avocats mais aussi les notaires. Ceux-ci doivent prendre en compte cette réglementation, et doivent être en mesure d'effectuer un divorce en limitant les délais. Cela évite donc de nombreux problèmes liés aux ex-époux et à leur séparation. 

Un avocat vous suit et vous accompagne

Si vous êtes bénéficiaires du RSA, vous pouvez obtenir l'aide juridictionnelle pour faire une demande d'avocat spécialiste du divorce. Celui-ci vous fera bénéficier de son expérience et de son savoir-faire pour vous guider dans vos diverses démarches. Vous pouvez profiter d'un avocat gratuit selon vos moyens financiers, ce qui est à prendre en considération. 

Grâce à ce spécialiste, votre divorce se passera dans de meilleures conditions, et en toute simplicité. De plus, cette séparation sera plus rapide et plus économique par rapport à un divorce traditionnel. 

Une séparation efficace et rapide 

Le divorce pourra être prononcé sous 1 mois, après avoir effectuer toutes les démarches. Autrefois, il fallait entre 8 et 12 mois pour divorcer, aujourd'hui, cela est beaucoup plus rapide. 

Le notaire devra respecter les 15 jours de délai entre le projet de contrat et la signature, mais il devra aussi faire la vérification de toutes les clauses obligatoires de la convention du divorce. 

De nos jours, le divorce est devenu un acte banal, mais est devenu plus économique. Pour respecter le partage des biens, il faudra faire intervenir les avocats des deux parties, obligatoirement. 

Vos enfants ne doivent pas subir votre divorce

Pour éviter tout problème, mieux vaut faire une demande de désolidarisation de compte joint, le temps que le divorce soit prononcé. Sinon, chacune des deux parties, peut effectuer des opérations bancaires sans en informer l'ex-conjoint.

En ce qui concerne les enfants en commun, vous ne devez pas les rendre responsables de votre échec commun. En aucun cas, ils doivent être témoins ou complices de vos soucis. 

Il faut mieux les préserver afin de les faire grandir dans un environnement familial presque idéal.