Crédit auto par un concessionnaire : avantages, inconvénients

Pour simplifier vos démarches lors de l’achat de votre véhicule, vous pouvez contracter un crédit auto directement chez votre concessionnaire. Il est cependant important de bien appréhender les modalités de ce type de contrat afin d’éviter certains pièges.

Prêt auto en concession : 2 offres à connaître

Dans le but d’attirer de nouveaux clients et bien évidemment de les fidéliser, les concessionnaires sont force de proposition en services additionnels autour de la vente d’un véhicule. C’est pourquoi le financement de l’achat est une possibilité mise en avant par les concessions automobiles. Avec un argument de poids : inutile en ce cas de passer par votre banquier, l’obtention de votre crédit peut se faire le jour de votre acquisition, en toute simplicité, rapidement.

Pour satisfaire au mieux les acheteurs et répondre à leurs attentes, les concessions automobiles proposent généralement deux offres différentes :

  1. Souscrire le crédit avec les filiales de financement du constructeur. Les marques disposent pour la plupart de leur propre solution de crédit qui propose des offres de financement. (Volkswagen Bank, DIAC de Renault, PSA Finance, etc…) ;
  2. Souscrire le crédit en passant par des organismes de crédits spécialisés dans le financement par intermédiation. (Souvent les grandes enseignes du prêt à la consommation.)

Financements proposés : 2 possibilités

Deux types de financements sont mis en avant par les concessionnaires automobiles et répondent parfaitement aux attentes des acheteurs :

  1. Le prêt auto classique : c’est un crédit à la consommation dont le montant peut atteindre la somme de 75 000 euros
  2. Le crédit-bail : ce type de crédit est lié à un contrat de location. Il s’agit d’un leasing proposé via la location avec option d’achat du véhicule.

Les démarches pour obtenir le crédit se font directement avec le vendeur le jour de l’achat du véhicule. Ce dernier, après avoir procédé à une rapide étude de solvabilité, sera chargé de transmettre le dossier auprès de son partenaire financier.

À savoir : pour l’obtention d’un prêt ou un leasing de voiture, il est impératif de connaître, le jour de l’achat et donc de la demande de crédit, le modèle du véhicule, mais également la finition, les équipements et les options souhaités. En effet, pour finaliser le dossier de financement, le vendeur doit être informé du prix de vente TTC, en tenant compte des différents frais, soit le montant total du véhicule. Pensez à verrouiller votre projet avant d’entamer votre procédure de demande de prêt.

Souscrire un crédit en concession : 2 avantages et 2 inconvénients

Nous l’avons vu précédemment, des solutions existent pour contracter un emprunt directement auprès du concessionnaire auto. En plus de la facilité et rapidité de mise en œuvre, cette possibilité offre deux avantages :

  1. L’automobiliste bénéficie d’un package complet. Sans la contrainte de devoir se déplacer dans un organisme de crédit, il effectue l’ensemble des démarches sur place : l’obtention du crédit et le règlement du véhicule. Les vendeurs sont formés aux différents produits financiers et dans leur objectif de favoriser la vente, ils s’assureront de rendre le dossier réalisable
  2. De plus, décider de passer par le concessionnaire auto pour souscrire un crédit peut vous permettre de bénéficier de remises sur le prix du véhicule et d’accéder à des offres promotionnelles privilégiées. Des points non négligeables du fait du coût fréquemment important lors de l’achat d’un véhicule neuf.

Attention, il est nécessaire de considérer que si l’obtention d’un financement auprès du concessionnaire auto représente un gain de temps et une certaine facilité, elle n’est pas garante des meilleures conditions offertes sur le marché. D’où l’importance de prendre en compte les deux inconvénients suivants avant toute prise de décision :

  1. Les vendeurs connaissent bien les produits financiers et sont formés pour vous guider, mais, ils ne sont pas des conseillers bancaires. C’est pourquoi vous n’êtes pas à l’abri d’erreurs pouvant être commises lors de la constitution du dossier.
  2. Dans l’optique d’un gain de temps et d’une démarche simplifiée, on oublie, de fait, de comparer les taux en cours et d’étudier les conditions de remboursement. Des points que l’on peut envisager de négocier auprès des organismes de crédit.

Pour conclure :

Les solutions d’obtention de crédit offerte par les concessionnaires répondent certes à un désir d’achat rapide et sans réelles contraintes mais une rapide étude de marché, notamment sur les taux pratiqués par les organismes de crédit, peut se révéler profitable pour vous.