Assurances obsèques : 8 choses à savoir

Pour beaucoup, préparer ses propres funérailles est important. Un Français sur deux laisse des directives sur l’organisation de ses obsèques, selon une étude du CREDOC. La raison est, avant tout, de préserver les proches, en les libérant d’un poids au moment du deuil. Souscrire une assurance obsèques semble la meilleure solution pour répondre à ce besoin. Comment fonctionne un contrat d’assurance obsèques, et à quoi sert-il ? On vous dévoile ici 8 choses indispensables à connaître avant de signer un contrat obsèques.

Une assurance obsèques permet de financer ses propres funérailles

Un contrat d’assurance obsèques permet à vos proches de ne pas payer les frais afférents à vos funérailles. Il permet d’obtenir un capital qui couvre les frais d’obsèques. La famille en deuil n’a pas à s’occuper de financer cette dépense qui s’élève en moyenne à 3 500 €.

Il existe plusieurs façons de cotiser à un contrat obsèques

Le souscripteur décide le montant qu’il souhaite verser. Il peut régler le montant total souhaité en un versement unique, c’est-à-dire en une seule fois. Il peut également choisir des versements temporaires, à savoir des versements mensuels pendant une période prédéfinie. Enfin, existent les versements viagers : un capital est déterminé au préalable et des versements sont effectués jusqu’au décès. Dans ce cas, le capital est versé au décès, peu importe le moment où ce dernier intervient (peu de temps après la souscription ou longtemps après). Si de l’argent a été versé en plus du capital, il est perdu.

Une assurance obsèques permet de respecter les dernières volontés pour l’organisation de funérailles

Une assurance obsèques permet de désigner une entreprise funéraire. Le souscripteur peut ainsi choisir lui-même tout ce qui fera l’organisation de ses obsèques : cercueil, toilettage, préparation du corps, type de cérémonie, transport, faire-part, creusement de la fosse…

Un contrat obsèques permet de verser un capital à la personne de son choix

Le souscripteur choisit le bénéficiaire de son assurance obsèques. Le capital est versé à une personne de son choix, chargée de régler les funérailles. Dans le cas où le souscripteur personnalise lui-même ses funérailles, une entreprise funéraire doit elle-même gérer le capital. Dans tous les cas, si de l’argent a été versé en trop, les bénéficiaires doivent se le partager.

Une assurance obsèques est différente d’une assurance décès

Une assurance obsèques permet de financer des funérailles tandis qu’une assurance décès organise le versement d’une rente à une ou plusieurs personnes désignées.

Des frais peuvent être appliqués

Les organismes de prévoyance peuvent appliquer des frais qui sont retranchés du capital versé. Il est important de vérifier le montant de ces frais lors de la souscription, car certains organismes peuvent octroyer jusqu’à 30 % du capital.

Un contrat obsèques peut imposer un délai de carence

Certains contrats prévoient un versement rapide du capital, d’autres appliquent un “délai de carence”, c’est-à-dire que le capital n’est versé qu’après une certaine durée (parfois un ou deux ans).

Un contrat obsèques ne fonctionne pas dans certaines situations

Sont généralement exclus des garanties : les suicides, les décès suite à la prise d’alcool ou de drogues et les personnes ayant une maladie avant la souscription du contrat.