Quel salaire pour obtenir un crédit immobilier de 150 000 € ?

Pour obtenir un prêt, quel qu’il soit, les mensualités ne doivent pas dépasser un tiers des revenus. Comment s’y prendre pour connaître le salaire nécessaire pour pouvoir emprunter 150 000 € ? On vous détaille la méthode.

Démarches pour emprunter 150 000 €

Pour faire une demande de prêt immobilier, les démarches auprès d’une banque débutent invariablement par devoir préciser votre projet et votre situation. Cette étape est primordiale pour que la banque puisse avoir toutes les informations nécessaires à l’instruction de votre dossier. L’acceptation de votre demande en dépend. Avec les éléments liés à votre situation, le conseiller bancaire va établir une étude de faisabilité de votre projet. Si vous ne connaissez pas votre capacité d’endettement, vous allez demander à emprunter une somme arbitraire, c’est-à-dire bien souvent le prix d’un bien que vous avez repéré, voire même parfois pour lequel vous avez signé une promesse de vente. Votre demande sera ou non acceptée. À ce stade et avec cette façon de procéder, vous ne connaissez pas à l’avance la somme que vous êtes en mesure d’emprunter en fonction de vos revenus.

L’autre solution, plus constructive et plus efficace, est de connaître, avant de contacter votre banque, le montant maximal que vous pouvez emprunter en fonction de votre salaire.

Déterminer les conditions d’un emprunt de 150 000 €

Le salaire nécessaire pour pouvoir emprunter 150 000 € est déterminé par deux facteurs principaux : le taux et la durée du prêt.

Plus la durée est courte, plus les mensualités seront élevées et plus il faudra un salaire important. Plus le taux sera haut, plus le coût global du prêt sera important et les mensualités élevées. Un taux bas permettra d’augmenter votre capacité d’emprunt. Il est essentiel de prendre en compte le TAEG et non seulement le taux d’intérêt. Le TAEG est le Taux Annuel Effectif Global et regroupe l’ensemble des frais liés à l’emprunt, c’est-à-dire les intérêts bancaires, les frais de dossier, les éventuels frais de courtage, le coût de l’assurance emprunteur, les frais de garantie (caution ou hypothèque) et tous les autres frais imposés.

Les emprunteurs bénéficiant de hauts salaires ont tout intérêt à privilégier un prêt avec un durée la plus courte possible afin de minimiser le coût global du crédit. Avec un petit salaire, on cherchera davantage à étaler la dette afin de baisser le montant des mensualités à rembourser et ainsi alléger les charges mensuelles pour valoriser le reste à vivre.

Pour connaître le montant maximal des mensualités que vous pouvez rembourser chaque mois, vous pouvez vous baser sur votre salaire, en sachant que vos dettes d’emprunt ne doivent pas excéder 33 % de vos revenus. Par exemple, si votre salaire est de 2 000 €, vous pouvez vous endetter de 660 € par mois. Il suffit alors de multiplier cette somme par le nombre de mois correspondant à la durée sur laquelle vous souhaitez vous endetter. Si vous voulez faire durer votre prêt 20 ans, il faut multiplier 660 € par 20 fois 12 mois, c’est-à-dire 240 mois. Ce calcul aboutit à 158 400 €, qui est la somme que vous pouvez emprunter, à condition de n’avoir aucun autre prêt en cours, et en y intégrant tous les frais liés à votre crédit.

Pour calculer le salaire nécessaire pour emprunter 150 000 €, il suffit de procéder au calcul inverse. Sur une durée de 20 ans, vous divisez 150 000 € par 240 mois, ce qui donne 625 € par mensualité à rembourser. Vous multipliez 625 par 33 % et vous obtenez le salaire que vous devez avoir, c’est-à-dire environ 1 900 €. Sur une durée de prêt de 10 ans, le salaire nécessaire pour emprunter 150 000 € est de 3 750 €. Sur une durée de 30 ans, emprunter 150 000 € nécessite 1 250 € de salaire mensuel.

Obtenir facilement des estimations

Pour faire des estimations précises et être sûr de ses calculs, vous pouvez également utiliser un simulateur en ligne afin de comparer les prêts possibles selon différentes conditions et en fonction de votre situation. C’est un moyen facile, rapide et sans aucun engagement qui vous permet d’avoir une idée de la faisabilité de votre projet.