Rénovation de sa toiture : trois solutions financière à étudier

Selon la nature des travaux à prévoir, isolation, étanchéité, charpente ou encore remplacement de tuiles, le budget envisagé au départ peut rapidement devenir conséquent, et de fait, nécessiter un financement adéquat. Si parfois la rénovation de la toiture passe par un simple changement des tuiles, la nécessité de procéder à des travaux plus importants peut très rapidement s’imposer. Dès lors, l’impact sur la facture globale sera très différent en fonction des besoins. D’où l’importance d’être vigilant et de ne pas hésiter à solliciter plusieurs artisans afin d’établir différents devis et d’évaluer précisément l’investissement nécessaire à la réalisation de votre projet. Vous pourrez alors démarcher sereinement les organismes bancaires pour définir les modalités de votre crédit.

Différentes possibilités s’offrent à vous selon vos impératifs financiers. Voici trois solutions parfaitement adaptées pour la rénovation d’une toiture. Elles présentent chacune des avantages et des inconvénients que vous devrez considérer en raison de votre situation personnelle.

Rénover sa toiture soi-même : le prêt personnel

Afin de réaliser des économies substantielles sur la main-d’œuvre, les propriétaires décident très souvent d’effectuer l’intégralité ou une partie des travaux eux-mêmes. Dans ce type de cas, le prêt personnel vous permettra de financer votre projet de façon simple, sans avoir de justificatifs à fournir tels que :

  • Les achats de matériaux
  • Devis d’artisans

Le prêt personnel a l’avantage d’être simple à mettre en œuvre. Le montant emprunté sera versé sur votre compte bancaire et vous pourrez l’utiliser comme bon vous semble. Les échéances mensuelles se dérouleront alors sur une période de cinq à dix ans. Attention, il nécessite de bien évaluer en amont le budget nécessaire à la réalisation de vos travaux, afin de ne pas risquer la sous-estimation ou la surestimation de la somme demandée.

Rénover sa toiture par un artisan : le prêt travaux

Parce que nous ne sommes pas tous en mesure de monter sur notre toit pour effectuer les travaux nous-mêmes, ou parce que la rénovation est trop complexe et dépasse nos compétences, il est souvent plus avisé de solliciter un artisan, gage d’un travail de qualité et garanti. Bien évidemment, passer par un ou plusieurs artisans ne sera pas sans conséquence sur le votre budget qui en sera d’autant impacté. À la différence du prêt personnel, le prêt travaux vous sera accordé sur un objectif de réalisations précises. En conséquence de quoi vous serez amené à fournir à l’organisme des justificatifs tels que :

  • Devis
  • Bon de commande
  • Factures

Si l’ouverture du dossier est plus longue, les taux sont souvent intéressants. De plus, contrairement au prêt personnel, le prêt travaux étant destiné à un but défini, il vous procure une sécurité en cas d’imprévu. En effet, le prêt travaux ou prêt affecté vous donne la possibilité de résilier le contrat de prêt si une annulation des travaux devait survenir, dans le cas par exemple ou le prestataire ne respecterait pas ses engagements.

Rénover sa toiture en utilisant ses crédits en cours

Parce que vous avez peut-être déjà plusieurs crédits en cours, il peut être utile de passer par un regroupement de crédits. Cela vous permettra de réunir vos crédits et d’ajouter la somme nécessaire à la rénovation de votre toiture. Deux points à considérer dans cette situation :

  • Vous pourrez, en allongeant la durée de votre emprunt, réajuster votre nouvelle mensualité à la baisse. Vous maintiendrez ainsi l’équilibre de vos finances
  • Prenez en compte que pour parvenir à une mensualité inférieure, vous aurez une majoration du coût total de votre crédit

Avant de choisir cette option, pensez à mettre en balance les intérêts de vos crédits en cours à ceux qui découleront du regroupement. La diminution de la mensualité peut être la conséquence de l’allongement de la durée d’amortissement. Il vous faudra également surveiller avec soin le montant des frais de dossier ainsi que celui de l’assurance emprunteur s’il y a lieu.

À savoir : pour vous permettre d’étudier chacune de ses solutions, nous vous proposons d’utiliser un simulateur en ligne afin de comparer les différentes propositions des établissements bancaires aux taux pratiqués actuellement. Ce service est accessible gratuitement et sans engagement.