Les différents types de PRL en Savoie

Les campings font le bonheur de nombreuses familles, couples et groupes d’amis, accueillant leurs résidents dans des lieux calmes et souvent proches de la nature. Mais si ces établissements de plein air s’adressent essentiellement à des clients de passage, les parcs résidentiels de loisirs sont, eux, destinés à des publics qui souhaitent y séjourner plus durablement ou même s’y installer.

Différences  et points communs entre PRL et campings en Savoie

Si PRL et campings en Savoie ne ciblent pas la même clientèle, ils se rejoignent sur certains points. Ils proposent notamment des prestations comparables, avec entre autres des piscines, des aires de jeux, des parkings, un service de gardiennage et d’entretien, des bâtiments sanitaires ou encore des services parahôteliers.

Parcs résidentiels et campings accordent par ailleurs une importance particulière au règlement intérieur, avec pour objectif de favoriser la bonne entente entre tous les résidents. Ils se rejoignent aussi, dans la majorité des cas, sur la question de la responsabilité environnementale, en mettant par exemple en place des solutions pratiques pour économiser l’eau et l’énergie ou pour gérer efficacement les déchets.

Mais ces deux types d’établissements divergent en ce qui concerne les prestations d’hébergement. Si les résidences mobiles de loisirs, de type mobile-homes, et les habitations légères de loisirs, de type lodges ou chalets, sont présents dans les PRL en Savoie comme dans les campings, ces derniers proposent en outre des emplacements nus pour planter des tentes. Par ailleurs, les parcelles des parcs résidentiels doivent avoir une superficie minimale de 200 m2, alors qu’on trouve dans les campings des emplacements de 80, 100 ou 120 m2, rarement plus.

La superficie des parcelles n’est pas la seule norme que doivent respecter les parcs résidentiels. Ils doivent aussi réserver au minimum 20 % de leur superficie totale aux services communs, espaces libres et jeux. Si leurs exploitants peuvent parfaitement réaliser des aménagements et installations – implantation de haies, talus… –, ils doivent s’assurer que les travaux sont conformes aux règles en matière d’urbanisme. Notons également que l’emprise d’une HLL ne doit pas dépasser 20 % de la superficie totale de son emplacement.

Il existe deux façon d’exploiter un parc résidentiel : soit sous un régime hôtelier, soit avec cession de parcelles.

PRL sous régime hôtelier et PRL avec cession de parcelles

Les PRL sous régime hôtelier en Savoie proposent des logements en location à la nuitée, à la semaine au mois ou à l’année – les hébergements en question sont essentiellement des mobile-homes ou des habitations légères de loisirs, notamment des chalets ou des lodges. Mais même si ces établissements s’adressent à des clients de passage, ils proposent également des parcelles et/ou des hébergements en vente. Qu’ils souhaitent y passer leurs vacances ou s’établir, les résidents ont en tout cas droit à des espaces parfaitement aménagés et suffisamment spacieux pour que les véhicules, notamment les caravanes et les camping-cars, puissent circuler et stationner librement.

Les PRL en Savoie sont des domaines aménagés qui ciblent essentiellement des publics désireux de s’y établir. Un peu à l’image des villes moyennes, ces parcs disposent notamment d’espaces verts, de voies de circulation, de parkings et d’autres infrastructures. Ils proposent des parcelles spacieuses, qu’on louer ou acheter, mais aussi des HLL et des mobile-homes, souvent présents comme des alternatives économiques aux résidences secondaires classiques.

Il est souvent possible de n’acheter que la parcelle et d’y installer son hébergement – à condition que celui-ci conserve ses critères de mobilité. Mais de nombreuses familles font le choix de devenir propriétaires et du foncier et du logement. La solution est pratique parce que ces propriétaire jouissent d’une grande liberté dans l’utilisation de leurs biens : ils peuvent y venir ou y venir des proches quand ils veulent ; tout comme ils peuvent mettre leurs logements en location ou en vente quand ils le souhaitent, sans commissionner l’exploitant ni passer par un intermédiaire.